Espace d’apprentissage et de pratique d’une communication interpersonnelle rendant la vie plus agréable.

En travaux

Le Club des Girafes est un projet de l’association Tope-là ! qui est encore en développement. Nous sommes notamment à la recherche d’un lieu sur Rennes pour accueillir nos séances. Si vous en connaissez un, ou que vous en avez un à nous proposer, n’hésitez pas à nous contacter.

Le Club des Girafes est un espace d’apprentissage et de pratique de la communication interpersonnelle. Lors des séances, nous essayons de comprendre ce qui fait obstacle à l’harmonie, à la paix, à la sincérité et à la clarté dans notre communication. En parallèle, nous nous exerçons à écouter et à exprimer nos idées, nos émotions, nos besoins.

Le Club des Girafes a deux grands objectifs

1- Faire se rencontrer des gens avec qui analyser et pratiquer le langage

Prendre du recul pour comprendre ce que nous communiquons ou ce que nous interprétons sans le vouloir est nécessaire pour pratiquer une communication qui rends la vie plus agréable. C’est une démarche qui n’est pas facile quand on est seul. Parfois, les personnes qui nous entourent peuvent être dans l’incompréhension face à nos tentatives un peu maladroites de mettre en pratique tels conseils ou telles méthodes. C’est pour ça que le club existe, pour apprendre et pratiquer ces conseils et ces méthodes, comme la Communication Non-Violente.

2- Creer une autre manière d’acceder a ces pratiques et a ces methodes

En effet, vous n’aurez pas de mal à trouver des « formateurs », des « coach » et autres « organismes » qui vous « formeront » à des techniques de communication sous marque déposée, vous promettant une amélioration de votre quotidien. Ces formations et ces stages peuvent être couteux sans proposer de garantie sur la pertinence de leur contenu. Ils sont parfois portés par des personnes qui y mêlent des pratiques relevant de l’ésotérisme ou des pseudo-sciences. Nous souhaitons proposer une alternative qui permettrait de découvrir et de pratiquer ces méthodes de communication gratuitement, librement et toujours avec un recul critique et désintéressé.

Les séances durent environ 90 minutes.

Les séances commencent généralement par un échauffement qui prends la forme d’un petit jeu.

Ensuite, plusieurs ateliers peuvent être pratiqués, tous ensemble ou en petits groupes :

  • Théâtre forum (mise en scène des situations)
  • Exposé sur une notion théorique, une méthode, un personnage ou un exemple de situation
  • Temps de pratique d’une méthode de communication
  • Échange de pratiques, témoignages
  • Analyse et échange autour d’une lecture ou d’un film

La séance se termine par un temps convivial et informel, autour d’un petit apéritif ou d’un goûter.

Nous favorisons les approches actives et ludiques.
Le Club est un espace non hiérarchisé où chacun peut animer et être animé selon ses besoins et ses envies.
La participation aux séances est libre, et on peut arriver quand on veut sans gêner le déroulement des activités.

Le Club est toujours à la recherche d’un lieu pour l’accueillir, si vous en connaissez un, n’hésitez pas à nous contacter.

L’adhésion à l’association et l’inscription aux séances est à prix libre, et le club est animé et géré exclusivement par des bénévoles.

Nous cultivons une saine vigilance et un regard critique envers toute personne ou organisation qui demande de l’argent en échange de la promesse d’une vie meilleure. Au Club les conseils et l’écoute sont gratuits, car nous nous inscrivons dans un mouvement d’éducation populaire, c’est à dire une éducation de tous par tous.

Nous ne pratiquons ni ne faisons la promotion d’une « méthode miracle » et/ou « exclusive ». Nous ne contribuons pas au « développement personnel ». Nous ne garantissons aucun « résultats ». Les séances ne sont pas animées par un « coach », « analyste », « mentaliste », « formateur », « psychologue » ou autre spécialiste auto-proclamé ou inter-proclamé.

Les approches comme la Communication Non-Violente, l’écoute active, le théâtre forum, la négociation raisonnée, le dialogue de Bohm, la méthode Gordon, la méthode ESPERE, la théorie de la hiérarchie des besoins, la FCM (Focus Conversation Method) peuvent avoir leur place dans nos pratiques et nous inspirer (le nom du club est lui-même inspiré de la CNV). Mais nous ne défendons ni ne souscrivons à aucune organisation, méthode ou approche exclusive.

La plupart d’entre nous s’accorde à dire que la clé d’une relation équilibrée, c’est la communication.

Parler peut vous apparaître comme quelque chose de très banal et facile. Mais la communication orale entre les humains est un petit miracle scientifique. Notre cerveau transforme des images, des constructions logiques et des émotions en mots, puis agitent des muscles dans notre thorax, notre cou et notre bouche de façon à faire vibrer l’air jusqu’aux tympans de notre interlocuteur. Le cerveau de celui-ci interprète ces vibrations et les transforme à son tour en mots, qui eux-mêmes sont traduits en idées, en images, en émotions.

L’incroyable complexité de ce processus de la communication « aérienne » ne nous apparait pas, et pourtant, c’est une véritable chaîne de micro-événements cruciaux qui nous permet de projeter dans les airs nos propres pensées. C’est un super-pouvoir. Encore plus incroyable, c’est un super-pouvoir que nous apprenons à maitriser en à peine quelques années au début de notre vie.

Oui mais voila, ce super-pouvoir est si puissant, si complexe que bien souvent, nous n’en faisons pas le meilleur usage.

Parfois, on dit des choses que l’on regrette, ou bien on regrette de ne pas en avoir dit d’autres.
Parfois, on se sent incompris, et malgré tous nos efforts, les autres persistent à ne pas entendre ce que nous pensons dire.
Parfois, c’est même le contraire, les autres se mettent à entendre des choses que nous n’avons jamais voulu dire !
Parfois, les mots des autres nous blessent, nous font peur, nous bouleversent. D’autres fois ce sont les nôtres, sans forcément qu’on l’ai voulu.

Dans la relation éducative, comme dans toute relation, c’est la qualité de la communication qui fera ou ne fera pas la qualité de la relation. Éduquer c’est communiquer, et pour bien faire l’un, il faut apprendre à bien faire l’autre.

Beaucoup de maltraitances et de violences éducatives ordinaires seraient évitées si les adultes comme les enfants savaient analyser et exprimer leurs besoins et leurs émotions avec clarté, sans céder à la tentation de la manipulation, du mensonge ou du chantage. C’est pourquoi il nous semble utile, voir nécessaire, de promouvoir des méthodes de communication favorisant un langage de paix et d’harmonie, plutôt qu’un langage de jugement et de déni.